Retour sur le pique-nique convivial du Printemps

Ce dimanche 6 juin, plus de 300 militants du Printemps des Pays de la Loire se réunissaient à Saint-Herblain (44) pour un rassemblement convivial, laissant place aux soutiens de nombreuses figures locales. Retour en image et en citations sur cette journée.

Les soutiens

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a détaillé son soutien : “Guillaume Garot est un candidat qui connaît les villes et les campagnes, qui a l’expérience du terrain et la capacité à agir face à la crise. Je salue aussi les mesures portées par le Printemps : j’ai porté l’an dernier la gratuité des transports le week-end, Guillaume Garot porte cette année la gratuité du TER pour les 18-26 ans. Ces mesures sont complémentaires et prouvent que Guillaume Garot a ce sens du collectif qui permettra de travailler ensemble en complémentarité entre la Région et notre métropole”.

Jean-Marc Ayrault, ancien premier ministre, a ensuite pris la parole : “Pour faire face aux défis de la transformation écologique de notre système économique, de l'industrie, de l'agriculture, nous avons besoin de justice sociale. Nous avons besoin d’une politique de gauche. Guillaume Garot incarne cette perspective : c’est un homme de conviction, fidèle à des valeurs, capable d’animer un collectif. Nous pouvons compter sur son expérience, de ministre mais aussi d’élu local, d’élu de terrain”.

La diversité de la liste

La benjamine de l’équipe, Lucie Chauvellier, 20 ans, engagée avec les jeunes pour le climat, candidate en Mayenne, a rappelé les raisons de son engagement : “Guillaume Garot est une valeur sûre. Je le connais bien et je veux dire à quel point je sais qu’il est le mieux placé pour mener une majorité qui répondra à la crise, qui aura la transformation écologique à coeur, une transformation qui n'oublie aucun secteur ni aucun citoyen”.

Enfin, Jacques Auxiette, 80 ans, doyen des candidats et ancien président de la Région Pays de la Loire, a renouvelé sa pleine confiance en Guillaume Garot : “Le programme du Printemps est le plus crédible et correspond à la réalité des Pays de la Loire. La personnalité de Guillaume Garot compte autant que le programme. Il est fidèle, convaincu, et tolérant. Il sera un président à la hauteur des enjeux. C’est la seule candidature crédible pour notre Région”.

14 jours pour convaincre

11 représentants des différentes formations politiques du printemps ont pris la parole pour expliquer la dynamique d’union et la très bonne entente politique au sein de la liste. “Nous envoyons un signal fort aux électeurs : notre union n’est pas un attelage baroque, mais une équipe qui sait s’entendre pour améliorer la vie des gens”, a signifié Guillaume Garot.

En conclusion, Guillaume Garot a rappelé la raison initiale de la dynamique d’union du Printemps : “ce qui anime toutes les personnes présents ici, ce qui fonde leur engagement politique, c’est le goût des autres. C’est cette volonté permanente d’améliorer concrètement la vie des gens. Notre programme est concret, complet. Chaque citoyen pourra y trouver une mesure le concernant car nous avons promis de sortir de la crise en n’oubliant personne et nous tiendrons promesse”.

“Notre feuille de route, c’est la cohérence politique, c’est la justice sociale, c’est l’emploi, la santé, l’écologie, le concret. Notre plan d’action, c’est de continuer, jusqu’au premier tour, à aller à la rencontre des habitants sur les marchés, devant les gares, sur les réseaux, dans les villes comme dans les campagnes, pour échanger et convaincre. Je le redis avec force : avec cette feuille de route, nous serons devant à gauche au premier tour et nous ferons basculer la Région au second tour”.

Les actus de la campagne

Aller au contenu principal