LA DROITE RÉGIONALE SUBVENTIONNE SANS VIGILANCE LA MÉGA-MÉTHANISATION, PASSANT OUTRE LES RÉSERVES DES ÉLUS LOCAUX

Lors de la commission permanente du 19 novembre, la majorité accordera une subvention de 44000 euros au cluster Methatlantique, association qui regroupe actuellement une quarantaine d’entreprises de la méthanisation en Pays de la Loire. Cette subvention est un soutien sans vigilance, ignorant les risques de la méthanisation industrielle et les réserves des élus locaux.

Un signal négatif envoyé aux élus locaux

Le président du groupe détaille : la méthanisation est assurément une énergie d’avenir. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut signer des chèques en blanc.” 

L’association Methatlantique est présidée par le directeur du développement de Nature Energy, entreprise danoise qui porte le projet de méthaniseur XXL de Corcoué-sur-Logne

“C’est un pied de nez aux élus locaux, de droite comme de gauche, en Vendée comme en Loire-Atlantique, qui ont désavoué ce projet. C’est comme si on défendait le commerce de proximité en subventionnant une association présidée par le directeur d’Amazon !”, ajoute Guillaume Garot.
 

Nous appelons à une charte régionale de la méthanisation et au retrait de cette subvention”

 

Dominique Deniaud et Jean-Louis Belliard, élus du Printemps en charge des questions agricoles, expliquent les attentes du Printemps des Pays de la Loire : la méthanisation est une solution à développer dans le cadre du mix énergétique, car elle permet de produire du gaz renouvelable et d’assurer aux éleveurs un complément de revenu. Ce développement doit se faire avec vigilance, au regard des risques d’impact sur les sols et sur l’environnement. A l’heure où nous devons assurer notre souveraineté alimentaire, la région doit veiller à ce que la méthanisation n’engendre pas de phénomène d’accaparement des terres agricoles dans l’objectif de nourrir les méthaniseurs. Les deux élus ajoutent : “C’est un appel à la réflexion collective : Alain Leboeuf, le président du département de la Vendée, comme Michel Ménard, président du département de Loire-Atlantique, ont exprimé leurs réserves sur le projet de méthaniseur XXL de Corcoué-sur-Logne”.

Guillaume Garot conclut : “Avec son soutien aux méthaniseurs XXL, sa volonté d’un SMR dont on ne sait même pas encore comment ni quand il fonctionnera, et la division par 4 des aides à la rénovation pour les particuliers depuis 2015, la majorité fait fausse route. Sans ambition, loin de l’urgence, en lieu et place de la transition, la droite invente la régression énergétique”.

Les actus de la campagne

Aller au contenu principal