Guillaume Garot et Marie-Noëlle Tribondeau mèneront la liste en Mayenne

Guillaume Garot, ancien maire de Laval et tête de liste régionale, et Marie-Noëlle Tribondeau, maire de Bierné-les-Villages et agricultrice retraitée, conduitont la liste du Printemps des Pays de la Loire en Mayenne.

Guillaume Garot, 54 ans, tête de liste régionale, conduira la liste en Mayenne.
Le candidat a expliqué son engagement : « l’enjeu de cette élection, c’est l’action. Face à la crise, j’entends les voix des citoyens qui demandent aux élus d’agir concrètement. J’ai dû faire face à des crises, en tant que maire de Laval, mais aussi en tant que Ministre de l’agroalimentaire. Aujourd’hui, je veux mettre mon expérience au service de la Région » a rappelé le candidat.

« Il y a tant à faire. Cheffe de file pour le développement économique, c’est la Région qui est la mieux placée pour protéger les emplois, soutenir les entreprises et accompagner la nécessaire transformation écologique des filières. Les transports (TER, cars interurbains, vélo…), les lycées, la santé aussi… une décision politique régionale peut changer le quotidien des gens » a expliqué le candidat.

« Ma promesse est claire : sortir de la crise en ne laissant personne au bord du chemin, et engager les transformations écologiques et sociales dont la région a besoin. Cela demande du dialogue, de l’écoute, et de l’action concrète. Je suis enthousiaste à l’idée de mettre en œuvre ce projet et je suis fier de porter, ici, en Mayenne, la dynamique de rassemblement et d’espoir du Printemps », a ajouté Guillaume Garot.

Marie-Noëlle Tribondeau, 66 ans, agricultrice retraitée, maire de Bierné-Les-Villages, vice-présidente du Pays de Château-Gontier et conseillère régionale sortante (depuis septembre 2020), sera la numéro 2.

La candidate a détaillé son engagement : « je suis maire depuis 2001. Je suis très fière d’avoir engagé très tôt ma commune dans le développement durable. A l’époque, cette démarche a rassemblé largement. Nous avons mis autour de la table des personnes avec des intérêts contradictoires et nous avons posé le ciment d’une transition écologique et sociale, juste, durable et économiquement viable. C’est cette méthode et cette démarche qui imprègnent encore aujourd’hui nos projets, la rénovation de notre salle des fêtes par exemple », a expliqué Marie-Noëlle Tribondeau.

« En quelques mois de mandat au Conseil régional, j’ai pu mesurer l’absence de dialogue entre la majorité régionale sortante et l’ensemble des acteurs qui sont engagés dans la transformation sociale et écologique de notre région. C’est pourquoi je me retrouve totalement dans la proposition de COP régionale qui réunit entreprises, syndicats, associations, élus et citoyens pour se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre afin de tendre vers la neutralité carbone », a complété la candidate.

Guillaume Garot a rappelé que « c’est par le volontarisme politique de Marie-Noëlle Tribondeau que les cantines de l‘école de Bierné-les-Villages proposent aujourd’hui une part conséquente de produits bios et locaux. Dans les cantines des lycées, nous tendrons vers 50 % de bio d’ici la fin du mandat, et vers 100 % de produits locaux, bio, équitable ou labellisés de qualité. Cela s’accompagnera d’une politique agricole structurante pour la filière bio, et d’un accompagnement accru de la Région envers les agriculteurs (aides à l’installation, formation…) » a détaillé le candidat.

« Je sais aussi son attachement à la jeunesse, notamment en tant que présidente de la mission locale afin d’accompagner les jeunes vers l’emploi, vers l’autonomie. La Région a des compétences pour cela : formation, lycées, transports… autant de sujets où nous agirons pour permettre aux jeunes de mieux manger, de se former, de travailler, de se soigner, de s’émanciper » a expliqué Guillaume Garot

« Avec Marie-Noëlle Tribondeau et moi-même, en Mayenne, nous voulons parler à toutes et tous, peu importe qu’on vive en ville ou en campagne, et montrer que par le dialogue, nous pouvons nous réunir et agir concrètement » a conclu Guillaume Garot.

Les actus de la campagne

Aller au contenu principal