Christine Tafforeau-Hardy et Alexandre Lechat conduiront le Printemps en Sarthe

Christine TAFFOREAU-HARDY, enseignante et élue locale à Lhomme,  et Alexandre Lechat, cadre à la SNCF et jeune élu au Mans, conduiront le Printemps des Pays de la Loire en Sarthe. 

Guillaume Garot, tête de liste régionale du Printemps des Pays de la Loire, a présenté, lors d’une conférence de presse, le duo qui conduira le Printemps dans la Sarthe. 

Christine Tafforeau-Hardy, 53 ans, mènera la liste. 
“Je suis engagée dans la commune de Lhomme comme conseillère municipale depuis 2008. Je connais les problématiques d’une commune rurale. Dans mon parcours syndical et professionnel, l’humain a toujours été au centre de mon action. Il en est de même dans mon engagement d’élue. J’ai soutenu, face aux crises et aux colères, le dialogue comme solution. Il faut écouter, faire avec, construire ensemble. C’est la promesse de Guillaume Garot et du Printemps et je suis particulièrement fière de le conduire en Sarthe », souligne Christine Tafforeau-Hardy. 

Guillaume Garot, qui conduit la liste au niveau régional, est revenu sur l’engagement de la candidate : “Christine a mis en place dans sa commune une commission jeune citoyen. Les freins étaient nombreux pour aller chercher les jeunes et les associer à la décision publique, à la citoyenneté, mais cela ne l’a pas découragée. Je suis heureux d’annoncer, aux côtés de Christine, que nous recréerons le Conseil régional des jeunes, que la droite a supprimé pendant son mandat. Nous irons plus loin : nous donnerons du pouvoir de décision aux jeunes en expérimentant le budget participatif lycéen. La Région a les compétences pour accompagner les jeunes lycéens dans leur parcours vers la citoyenneté : nous le ferons, avec tous les acteurs impliqués, les enseignants, l’Education nationale, les acteurs de l’éducation populaire…” a détaillé Guillaume Garot. 

Alexandre Lechat, 25 ans, cadre chez SNCF Réseau et conseiller municipal au Mans, sera le numéro 2 de la liste. 

Le candidat détaille son engagement. “Par ma profession, par mes études, par mon âge, je suis particulièrement sensible aux questions de déplacements. Je veux défendre un transport accessible à tous et toutes, en agissant sur son prix, sur la bonne information de l’usager, et sur l’offre entre les territoires. Comment vivre mieux en se déplaçant mieux ? C’est un enjeu de justice sociale, d’écologie, et d’émancipation.” a expliqué Alexandre Lechat.

Guillaume Garot a complété : “À seulement 25 ans, Alexandre est un jeune élu déjà très actif. Conseiller municipal, il a aussi dirigé un festival associatif. Il s’engage chaque jour pour les autres : je suis fier qu’il porte nos couleurs en Sarthe. Rendre accessible les transports est un grand défi. C’est le sens de notre toute première mesure annoncée, en mars : la gratuité des TER pour les 18-26 ans et le rétablissement du trajet domicile-travail à 1 euro maximum pour les salariés. La politique de la droite régionale a mené à la fermeture de nombreux guichets, notamment ici en Sarthe, alors que c’est un service public essentiel. Le numérique ne peut pas tout, et surtout pas remplacer le contact humain. Nous stopperons immédiatement la fermeture des guichets, en réouvrirons là où c’est pertinent et créerons des points d’information avec les intercommunalités”. 

Guillaume Garot a conclu : “Pour répondre à la crise face à nous, il nous faut des élus qui s‘engagent pour les autres, et qui connaissent les sujets. Avec Christine Tafforeau-Hardy et Alexandre Lechat, nous avons un binôme sarthois engagé pour améliorer le quotidien de toutes et tous. C’est la promesse du Printemps des Pays de la Loire, et c’est pourquoi je suis heureux de les avoir à mes côtés”. 

Les actus de la campagne

Aller au contenu principal